Dimanche 26 octobre 2008, 19ème après Pentecôte, 6ème après la Croix. Saint et victorieux martyr Démètre de Thessalonique, le Myroblyte (306), saint Amand de Strasbourg (346)

Dimanche 26 octobre 2008, 19ème après Pentecôte, 6ème après la Croix, ton 2. Saint et victorieux martyr Démètre de Thessalonique, le Myroblyte (306), saint Amand de Strasbourg (346)

Tropaire de la Résurrection, t. 2

Lorsque Tu es descendu vers la mort, immortelle Vie, l’enfer fut renversé par la splendeur de ta divinité ; et, lorsque Tu ressuscitas les morts qui gisaient au fond du tombeau, tous les anges dans les cieux se mirent à chanter : Gloire à toi, Source de vie, ô Christ notre Dieu !

Tropaire de saint Démètre de Thessalonique, t. 3

Au milieu des dangers, le monde entier a trouvé en toi un puissant défenseur pour mettre en fuite, victorieux Athlète, les païens. Tu as abattu l’arrogance de Lyaios et sur le stade encouragé saint Nestor ; prie le Christ notre Dieu d’accorder à nos âmes la grâce du salut !

Gloire au Père et au Fils et au saint Esprit…

Kondakion de saint Démètre, t.2

Sous les flots de ton sang, Démètre, le Seigneur qui t’a donné l’invincible pouvoir empourpra son Eglise et garde saine et sauve la ville dont tu es le ferme appui.

Et maintenant…

Kondakion de la Mère de Dieu, t.6

Protectrice assurée des chrétiens, Médiatrice sans défaillance devant le Créateur, ne dédaigne pas la voix suppliante des pécheurs ! Mais dans ta bonté hâte-toi de nous secourir, nous qui te crions avec foi: « Sois prompte dans ton intercession, et empressée dans ta prière, ô Mère de Dieu, Secours constant de ceux qui t’honorent ».

Prokimenon

Prokimenon du dimanche, t.2
Ps 117, 14 et 18

Le Seigneur est ma force et mon chant et Il s’est fait mon salut.
V : Le Seigneur m’a châtié et châtié encore pour m’éduquer, mais Il ne m’a pas livré à la mort.

Prokimenon du saint, t.7
Ps 63, 11

Le juste se réjouira dans le Seigneur, il mettra en lui son espérance.
V. : Exauce ma prière, Seigneur, quand je te supplie !

Epître

Epître dominical : (usage roumain) Ephésiens 2, 4-10 et pour saint Démètre : 2 Timothée 2, 4-10.

Frères, dans l’abondance de sa miséricorde, à cause du grand amour dont Il nous a aimés, nous qui étions morts par suite de nos fautes, Dieu nous a donné la vie avec le Christ. Oui, c’est par grâce que vous êtes sauvés ! Il nous a ressuscités et nous a fait siéger avec lui aux célestes séjours, dans le Christ Jésus, afin de montrer, dans les siècles à venir, l’extraordinaire richesse de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus. Oui, c’est par grâce que vous êtes sauvés, à cause de votre foi : cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu, indépendamment de nos mérites, afin que nul ne puisse se glorifier. Car nous sommes son œuvre, Il nous a créés en Jésus Christ pour la pratique du bien, dont Il nous a d’avance préparé le chemin.

Alléluia

Alléluia du dimanche, t.2
Ps 19, 1 et 10

Que le Seigneur t’exauce au jour de la tribulation ! Que le Nom du Dieu de Jacob te protège !
V : Seigneur, sauve le Roi, et exauce-nous, le jour où nous t’invoquerons !

Alléluia du saint, t.4
Ps 91, 13

Le juste fleurira comme un palmier, il grandira comme un cèdre du Liban.
V : Plantés dans la maison du Seigneur, ils fleuriront dans les parvis de notre Dieu.

Evangile

Evangile dominical: (usage roumain) Luc 8, 26-39 (n. trad.) et pour saint Démètre : Jean 15, 17-16, 2

En ce temps-là, Jésus abordait au pays des Gadaréniens qui est en face de la Galilée : comme Il descendait à terre, de la ville vint à sa rencontre un homme qui avait des démons ; depuis longtemps il ne portait pas de vêtements, et demeurait, non pas dans une maison, mais dans les tombeaux.

Voyant Jésus, il se mit à vociférer, tomba à ses pieds et dit d’une voix forte : « Que me veux-Tu, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut ? Je t’en prie, ne me tourmente pas ! » Jésus en effet commandait à l’esprit impur de sortir de cette personne. Car bien des fois il s’était emparé de lui ; et, pour le garder, on le liait avec des chaînes et des entraves, mais il brisait ses liens et le démon l’entraînait vers les déserts.

Jésus l’interrogea : « Quel est ton Nom ? » – « Légion », répondit-il, car beaucoup de démons étaient entrés en lui ; et ils suppliaient Jésus de ne pas leur ordonner de s’en aller dans l’abîme.

Or il y avait là un troupeau considérable de porcs en train de paître dans la montagne ; les démons supplièrent Jésus de leur permettre d’entrer dans les porcs. Et Jésus le leur permit. Ils sortirent donc de la personne, entrèrent dans les porcs et, du haut de l’escarpement, le troupeau se précipita dans le lac et s’y noya. Voyant ce qui était arrivé, les gardiens prirent la fuite et proclamèrent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes.

Et les gens sortirent voir ce qui s’était passé. Ils s’approchèrent de Jésus et trouvèrent la personne dont étaient sortis les démons, assise aux pieds de Jésus, habillée et dans son bon sens : et ils furent saisis de frayeur.

Ceux qui avaient vu comment le possédé avait été sauvé le proclamèrent. Et toute la population du territoire des Gadaréniens demanda à Jésus de s’éloigner d’eux, car une grande frayeur s’était emparée d’eux. Jésus remontait dans la barque et repartait, quand l’homme dont les démons étaient sortis le pria d’être avec lui ; mais Jésus le renvoya en disant : « Retourne chez toi et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi ». Il s’en alla et publia par la ville entière tout ce que Jésus avait fait pour lui.

Koinonikon

Koinonikon du dimanche

Louez le Seigneur des cieux !
Louez-le dans les lieux très hauts !
Alléluia !

Koinonikon du saint, t. 2
Ps 111

Le juste sera en mémoire éternelle ;
il ne craindra pas d’entendre de parole de malédiction :
Alléluia !

Le 26 octobre, mémoire du Saint, glorieux et Grand Martyr Dimitrios (Démètre) le Myroblyte

Le saint et victorieux martyr Démètre (ou Démétrios, Dimitri, Dimitrios) était au 4è s. officier de l’empereur Maximien. Dénoncé comme chrétien, il fut jeté dans un cachot malsain. Avec sa bénédiction, le jeune Nestor affronta dans l’amphithéâtre le géant Lyaios et le tua, tel David Goliath, en criant « Dieu de Dimitrios, viens à mon aide ! ». Il fut bientôt exécuté avec Démètre. Lupus, le serviteur de celui-ci, avec sa tunique baignée de sang et sa bague, fit de nombreux miracles, avant d’avoir à son tour la tête tranchée. Du corps de Dimitrios coulait une huile parfumée guérissant les malades de Thessalonique. Aussi est-il appelé « myroblyte » – « donateur de myrrhe ».

D’autres resources

Ce contenu a été publié dans Dimanches et fêtes, Saints et fêtes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire