Dimanche 23 septembre 2007, 2ème après la Croix, conception de saint Jean le Baptiste

Dimanche 23 septembre 2007, 2ème après la Croix, conception de saint Jean le Baptiste, ton 8

Tropaire de la Résurrection, ton 8 

Tu es descendu des hauteurs, ô Plein de bonté ! Tu as accepté l’ensevelissement de trois jours, afin de nous délivrer de nos passions, ô notre Vie et notre Résurrection, Seigneur, gloire à toi !

Tropaire de la conception du Précurseur, ton 4

Saint JeanRéjouis-toi, stérile qui n’avais pas enfanté ! Car voici que tu as conçu le Chandelier du Soleil : il illuminera clairement tout l’univers malade de cécité. Exulte d’allégresse, Zacharie ! Ecrie-toi avec confiance : « Celui qui va naître, c’est le Prophète du Très Haut ! »

Tropaire (s) et kondakia de l’église

Kondakion de la conception du Précurseur, ton 1 

Zacharie le grand prêtre rayonne de joie et son illustre épouse Elisabeth se réjouit de concevoir Jean le Baptiste et Précurseur, que l’Archange annonça joyeusement et que nous les humains vénérons selon ses mérites comme Imitateur de la grâce de Dieu.

Gloire…

Kondakion de la Résurrection, ton 8

Ressuscité du tombeau, Tu as éveillé les morts et ressuscité Adam ; Eve danse de joie en ta Résurrection et les confins de la terre célèbrent ton éveil d’entre les morts, ô Dieu de miséricorde !

Et maintenant…

Kondakion de la Mère de Dieu, ton 6

Protectrice assurée des chrétiens, Médiatrice sans défaillance devant le Créateur, ne dédaigne pas la voix suppliante des pécheurs ! Mais dans ta bonté hâte-toi de nous secourir, nous qui te crions avec foi: « Sois prompte dans ton intercession,+ et empressée dans ta prière, ô Mère de Dieu, Secours constant de ceux qui t’honorent ».

Prokiménon, ton 8 

Prononcez des vœux et accomplissez-les pour le Seigneur notre Dieu ; vous tous qui l’entourez, apportez-lui des présents !
V. : Dieu est connu en Judée, en Israël son Nom est grand !

Epître : 2 Corinthiens 9, 6-11

Frères, rappelez-vous ceci : celui qui sème peu récoltera peu ; celui qui sème beaucoup récoltera beaucoup. Il faut donc que chacun donne comme il a décidé de le faire, ni à regret ni par obligation ; car Dieu aime celui qui donne avec joie. Et Dieu a le pouvoir de vous accorder en abondance toutes sortes de biens, afin que vous ayez toujours tout ce qui vous est nécessaire et qu’il vous reste encore bien assez pour toutes les œuvres bonnes. Comme l’Ecriture le déclare : « Il donne largement aux pauvres ; sa générosité dure pour toujours » (psaume 112, 9). Dieu qui fournit de la semence au semeur et du pain pour se nourrir, vous fournira toute la semence dont vous avez besoin et la fera croître, pour que votre générosité produise beaucoup de fruits. Il vous rendra suffisamment riches en tout temps pour que vous puissiez sans cesse vous montrer généreux, de sorte que beaucoup remercieront Dieu pour les dons que vous nous ferez et que nous leur transmettrons.

Alléluia dominical, ton 8 :

Venez, exultons pour le Seigneur ! Acclamons Dieu notre Sauveur !
V. : Allons en sa présence en le confessant, et acclamons-le au son des psaumes !

Evangile : Luc 5, 1-11

En ce temps-là Jésus se tenait au bord du lac de Génézareth et la foule se pressait autour de lui pour écouter la parole de Dieu. Jésus vit deux barques sur la rive : les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans l’une des barques, qui appartenait à Simon, et pria celui-ci de s’éloigner un peu du bord. Jésus s’assit dans la barque et se mit à enseigner la foule. Quand Jésus eut fini de parler, Il dit à Simon : « Avance la barque à un endroit où l’eau est profonde, puis, toi et tes compagnons, jetez vos filets pour pêcher ». Simon lui répondit : « Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre. Mais puisque Tu me dis de le faire, je jetterai les filets ».

Simon et ses compagnons jetèrent donc leurs filets et prirent une si grande quantité de poissons que les filets commençaient à se rompre. Ils firent alors signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent et ils remplirent les deux barques de tant de poissons qu’elles enfonçaient dans l’eau. Quand Simon Pierre vit cela, il se mit à genoux devant Jésus et il dit : « Eloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur ! »

Simon, ainsi que tous ceux qui étaient avec lui, étaient en effet saisis de stupeur, à cause de la grande quantité de poissons qu’ils avaient prise. Il en était de même des compagnons de Simon, Jacques et Jean, les fils de Zébédée. Mais Jésus dit à Simon : « N’aie pas peur ; dès maintenant, ce sont des êtres humains que tu prendras. » Ils poussèrent alors leurs barques à terre, laissèrent tout et suivirent Jésus.

Homélie et catéchèse

1. Vérité historique des 2 miracles (conception, pêche).

2. Comparaisons (doute de Zacharie/foi de Pierre ; stérilité-fécondité d’Elisabeth/échec-succès de P.).

3. Générosité de Dieu (épître et évangile : images de la semence et de la pêche).

4. Puissance créatrice de Dieu : toute conception vient miraculeusement de Dieu, Créateur et Maître de la vie (bioéthique…).

5. Sentiment religieux : émerveillement devant la grandeur de Dieu, adoration (prosternation, importance des gestes), crainte de Dieu (« éloigne-Toi…), sentiment de péché (non transgression, ici, mais sentiment de faiblesse devant la majesté divine).

6. Obéissance : a) écouter la parole (« sur ta parole … ») ; b) suivre JC (« laissant tout, ils le suivirent »).

7. Foi dans la divinité de JC (de « maître » à « Seigneur »).

8. L’allégorie : Jésus prêche dans et depuis l’Eglise ; primauté de Pierre et collège apostolique (Jacques et Jean) ; communion indispensable des Eglises souveraines (2 barques), échec sans les autres dans l’apostolicité (mission).

9. Renoncement : « laisser tout pour le Christ », honorer la place unique de Dieu. Pour le chrétien JC est tout.

10. Sens mystique : persévérer dans la prière ; plonger encore et encore dans les profondeurs du cœur ; répéter avec foi ; « laisser toute » pensée ou discussion.

Archiprêtre Marc-Antoine Costa de Beauregard
++

Ce contenu a été publié dans Dimanches et fêtes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire