Christ lumière pour l’Europe – une émission sur Radio France Culture

Christ lumière pour l’Europe – une émission sur Radio France Culture

"Christ lumière pour l’Europe" c’est le thème d’une émission radio réalisée par Danielle Jeanne (Service Protestant – Radio France Culture) avec la participation de Gille Daudé (pasteur de l’Eglise Réformée de France, responsable des relations oecuméniques de la Fédération Protestante de France) et Iulian Nistea (prêtre orthodoxe roumain à Paris), et diffusée dimanche 21 janvier 2007.

Podcast

Trouvez ci-dessous l’émission en podcast (et pendant quelques jours sur le site de l’émission) :

Fichier audio Cliquez ici

*Longueur : 26 905 036 ko
*Date : 21 Janvier 2007

Commentaire de 1 Corinthiens 12, 12-29 (p.iulian)

1 Cor. 12, 26
Et si un membre [du corps] souffre, tous les membres souffrent avec lui; [et] si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.


La vision du corps avec ses membres est une image biblique forte (bien qu’imparfaite et limitée, comme toute représentation), image qui parle de l’unité, de la compassion, de la solidarité.

Mais comment comprendrons-nous, chrétiens, la recherche de l’unité, la compassion et la solidarité ? – Car nous avons l’intuition qu’il ne s’agit pas là des vertus extérieures d’une loi morale quelconque, ni des valeurs de la convention sociale.

En effet, pour nous toute forme d’unité est fondée sur l’unité de la nature humaine, unité rétablie par le Christ1, semée au plus profond du cœur du baptisé2, et œuvrée par la pratique des commandements3 dans l’élan évangélique de chaque chrétien vers la perfection4.

La compassion, elle, n’est ni pitié ni condescendance ! La compassion est « com-patir avec », souffrir avec celui qui souffre, porter le fardeau avec son prochain. Alors, toute tribulation s’allège, car le Christ est présent entre nous, mystérieusement, mais réellement !

Enfin, la solidarité des membres est liée à l’unicité et à l’unité du corps. Et à l’envers, agir en solidaires, manifeste l’unité du corps.

Ainsi comprises, la recherche de l’unité, la compassion et la solidarité vont ensemble, se complètent réciproquement, et forment un bouquet, une icône de la beauté et de la force divino-humaine dans ce monde.

Mais tout cela ne relève pas d’une pratique individualiste : tout cela est bien la vie chrétienne, de tous les jours, de tous les moments.

Et aujourd’hui, voila, l’Europe accueille deux pays, la Roumanie et la Bulgarie, qui sont des pays souffrants, plus pauvres et en difficultés que les autres pays d’Europe. Et du coup, notre esprit de solidarité, de compassion et de la recherche de l’unité est mis à l’épreuve !

Mais nous tous, nous avons nos propres manquements et faiblesses, que les autres pourrons peut être compenser. C’est en acceptant cela que nous allons pouvoir vraiment compatir avec notre frère. Que dire ? – Peut être, en sachant que ces deux pays, majoritairement orthodoxes, honorent encore leurs racines chrétiennes, pourrons-nous les accueillir autrement qu’avec méfiance, distance, réserve.

De cet accueil du membre souffrant, avec compassion et solidarité, jaillit la lumière du Christ, qui brille pour tous !

p.iulian

________________

Notes:

1 « Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ. Car il est notre paix, lui qui des deux n‘en a fait qu‘un, et qui a renversé le mur de séparation, l‘inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix, et de les réconcilier, l‘un et l‘autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l‘inimitié. » (Éphésiens 2, 13-16).

2 Diadoque de Photicée, Cent chapitres, 77 ; Marc le Moine, Le baptême, 996 B-C, dans : Marc le Moine, Traités spirituels et théologiques (= Spiritualité orientale, 41), Bellefontaine, 1985, p. 99.

3 « Le Seigneur se tient caché dans ses propres commandements et on Le trouve dans la mesure on Le cherche. » – Marc le Moine, La loi spirituelle, 191-193, dans : Marc le Moine, Traités spirituels et théologiques (= Spiritualité orientale, 41), Bellefontaine, 1985, p. 26.

4 « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. » (Matthieu 5, 48) ; jusqu’à « l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ » (Éphésiens 4, 13).

 

Ce contenu a été publié dans Audio, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Christ lumière pour l’Europe – une émission sur Radio France Culture

Laisser un commentaire