L’intervention de Christophe d’Aloisio lors de la Réunion confessionnelle inter-orthodoxe du 18 février 2006 (Porto Alegre)

Intervention de Christophe d’Aloisio lors de la Réunion confessionnelle inter-orthodoxe du 18 février 2006 (Porto Alegre)

Christophe d'AloisioJe parlerai au nom de la Fédération mondiale de la jeunesse orthodoxe, « Syndesmos ». Nous voudrions que la contribution de Syndesmos à cette assemblée et au mouvement oecuménique en général n’apparaisse pas comme une pure formalité, mais comme une voix de participants orthodoxes issus de régions, générations et milieux différents. Nous ne sommes pas là par obligation, mais par intérêt sincère, volontaire.

Nous pensons que l’oecuménisme doit être la préoccupation de tous, dans l’Eglise. Le dialogue n’est pas la chasse gardée de ministres spécialisés ; les non-professionnels de l’oecuménisme ont toute leur place dans le dialogue entre chrétiens. Dans l’Eglise, aujourd’hui, le dialogue oecuménique devrait être un mode d’être.

Hier soir, nous avons rencontré les jeunes orthodoxes qui participent à cette assemblée, au titre de délégués, observateurs, stewards, journalistes ou participants du Mutirao. L’atmosphère de la réunion était fraternelle, les discussions profondes, entre personnes venues de tous les continents.
Nous sommes conscients des tensions qui existent entre nos délégations orthodoxes et nous les déplorons. Je ne peux rien changer à cette réalité ; mais je prie pour que l’on puisse trouver un nouveau mode de collaboration dans l’Eglise orthodoxe, afin de porter un meilleur témoignage de la catholicité de la foi orthodoxe.
Nous prions instamment nos évêques de reprendre le chemin vers le concile pan-orthodoxe et de rendre ainsi manifeste l’unité de l’orthodoxie.
N’est-il pas surprenant de voir que Syndesmos est l’unique organisation pan-orthodoxe à l’échelle mondiale ? Nous sommes prêts à offrir notre aide à nos Eglises locales en organisant un grand congrès en vue de la reprise du dialogue préparatoire au grand concile.

Nous souhaitons profiter de l’assemblée pour lancer un appel à nos Eglises afin que soit relancé le dialogue entre les Eglises qui sont séparées depuis Chalcédoine. Je suis conscient qu’officiellement, des organes de dialogue existent, mais il est temps d’avancer. N’est-il pas regrettable que les assemblées oecuméniques soient les seules vraies occasions de se côtoyer ?

Pour conclure, je ferai deux propositions concrètes :

  1. En tant que seule organisation pan-orthodoxe à l’échelle mondiale, Syndesmos est disposé à nommer une personne qui travaillerait pour le département de la jeunesse du Conseil oecuménique des Eglises (C.O.E.) et établirait des liens privilégiés entre le C.O.E. et les mouvements de jeunesse, les facultés de théologie et les mouvements laïcs des Eglises orthodoxes.
    Je remets cette proposition entre les mains des délégués.
  2. Deuxièmement, nous réitérons la suggestion que nous avons formulée depuis plusieurs mois d’avoir une seule liturgie eucharistique orthodoxe (byzantine) ce dimanche. Nous sommes attristés de voir que deux liturgies sont prévues, une de style grec et une de style russe. Y aurait-il deux eucharisties ? Nous, jeunes orthodoxes, parvenons à nous unir et désirons célébrer ensemble la liturgie. Quel pourrait être notre critère pour choisir la liturgie à laquelle nous participerons ? S’agirait-il d’un critère ethnique ? Évidemment non, cela serait une hérésie. Il n’est pas trop tard pour rétablir les choses. Cela aussi est entre vos mains, afin de rendre plus crédible notre témoignage envers nos frères et soeurs des autres confessions chrétiennes.
    Nous mettons respectueusement notre espoir en vous. Soyez assurés que c’est dans un esprit de service que nous vous soumettons ces remarques.

Je vous remercie pour votre attention,

Christophe D’Aloisio,
président de Syndesmos,
la Fédération mondiale
de la jeunesse orthodoxe.

Ce contenu a été publié dans Nouvelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à L’intervention de Christophe d’Aloisio lors de la Réunion confessionnelle inter-orthodoxe du 18 février 2006 (Porto Alegre)

  1. talakaye dit :

    rien a dire 🙂

  2. fierte dit :

    Pendant quelques heures il a voulu se faire mousser comme il aime tant, a coups de marche pied et de sorties en no mans land …

  3. Caroline dit :

    Vous avez de bons points il, c’est pourquoi j’aime toujours verifier votre blog, Il semble que vous etes un expert dans ce domaine. maintenir le bon travail, Mon ami recommander votre site.

    Mon francais n’est pas tres bon, je suis de l’Allemagne.

Laisser un commentaire